Alerte Pétrole Rive-Sud demande toujours un moratoire sur le transport ferrovaire

by / lundi, 11 août 2014 / Published in Communiqués

 

Alerte Pétrole Rive-Sud

Communiqué

Longueuil, le 11 août 2014

 

Alerte Pétrole Rive-Sud demande toujours un moratoire sur le transport ferroviaire

Longueuil viaduc 116 - 88 wagons

 

Un convoi de pétrole le long de la 116 Photo Alerte Pétrole Rive-Sud

 

 

Revendications de l’Agglomération de Longueuil

Le mouvement citoyen ‘Alerte Pétrole Rive-Sud’ se réjouit de l’adoption à l’unanimité par le conseil de l’Agglomération de Longueuil des revendications en vue d’accroître la sécurité ferroviaire sur son territoire.

Ainsi, l’Agglomération de la ville de Longueuil propose la mise sur pied d’une table de concertation régionale Rive-Sud sur la sécurité ferroviaire et le transport des matières dangereuses. Cette instance serait composée principalement des municipalités concernées par le transport de pétrole brut qui transite entre la Ville de Saint-Lambert et la Ville de Sorel. (extrait du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d’agglomération de la Ville de Longueuil tenue le 10 juillet 2014)

Depuis le 19 juillet dernier, les premiers wagons citernes transportant du pétrole de l’Ouest ont commencé à circuler sur la Rive-Sud. La longueur de ces convois sera inévitablement de plus en plus importante car cette industrie veut doubler sa production d’ici 2020 et la tripler d’ici 2035. C’est une situation qui pose des risques environnementaux importants pour nos milieux de vie en plus de mettre à risque la sécurité des citoyens.

Travaux majeurs, problèmes majeurs = moratoire

Dans un article publié dans le journal La Seigneurie du 6 août 2014, le porte-parole du CN affirme que les travaux de réparation sont majeurs sur la ligne ferroviaire entre Saint-Lambert et Sorel-Tracy. Il indique que le CN a identifié 40,000 traverses de bois à réparer sur cette ligne. Pour le mouvement citoyen Alerte Pétrole Rive-sud ceci s’avère être une situation inacceptable, car pour un problème aussi important il faut une action rapide et drastique. Le CN décide, malgré ce problème majeur, de continuer à faire circuler les trains de pétrole lourd. Conséquemment, notre mouvement demande que l’agglomération de Longueuil interpelle les autres instances gouvernementales afin d’obtenir une évaluation indépendante de cette situation très inquiétante.

 

Tant que les nouvelles mesures de sécurité proposées par l’Agglomération ainsi que les recommandations de la table de concertation ne seront pas toutes réalisées, nous recommandons fortement un moratoire systématique et immédiat du transport par rail du pétrole de l’Ouest et des matières dangereuses sur notre territoire.

 

Ces revendications ainsi que la mise sur pied d’une table de concertation régionale sont donc prioritaires puisque les mesures de sécurité prises par le CN n’offrent aucune garantie quant aux risques évoqués.

Le mouvement citoyen Alerte Pétrole Rive-Sud sensibilise le public aux impacts climatiques et aux risques environnementaux sur nos milieux de vie du pétrole « sale » de l’Ouest.

 

 

alertepetrolerivesud@gmail.com

 

 

Informations supplémentaires :

 

Résolution 1.35 du conseil de l’agglomération de Longueuil du 10 juillet dernier.

http://www.longueuil.ca/sites/longueuil/files/proces-verbaux/ca-2014-07-10-pv_1.pdf

 

Journal la Seigneurie, 6 août 2014, page 3

http://www.myvirtualpaper.com/doc/hebdo_la-seigneurie/seig_20140608/2014080401/?referrer=http%3A//www.la-seigneurie.qc.ca/edition-e#3

 

Lac-Mégantic : camouflage de la vérité derrière l’échec de la réglementation, Bruce Campbell, 23 mai 2014.

https://www.policyalternatives.ca/publications/commentary/lac-m%C3%A9gantic-camouflage-de-la-v%C3%A9rit%C3%A9-derri%C3%A8re-l%C3%A9chec-de-la-r%C3%A9glementation

 

 

TOP