« Nous n’avons pas d’informations pour ces investissements du Fonds vert. Quelles seront les réductions de gaz à effet de serre ? Est-ce que cet investissement de 20 millions aurait été plus efficace ailleurs ? Nous n’avons aucun moyen d’évaluer la pertinence de l’investissement, par rapport aux objectifs du gouvernement », insiste-t-il. Puisque le Québec espère réduire ses émissions de

Liste des personnes ayant participé à la rédaction de cet édition 2017: Martin Lemmens, Rédacteur en chef, Durham-Sud Jacques Tétreault, Bilologiste et coordonnateur adjoint au RVHQ Marc Brullemans, Biophysicien, membres du Collectif scientifique sur les gaz de schiste Jean Falaise, Membre du Comité de citoyens de Durham-Sud, RVHQ Normand Mousseau, Professeur titulaire, Directeur académique de

Vous ne passerez pas ! est une grande campagne d’information nationale québécoise afin de bloquer tous les projets d’hydrocarbures. D’une part, ceux qui transiteraient sur le territoire du Québec, tel que le projet de pipeline Énergie Est, le projet de pétrole par train (Chaleur Terminals) et d’autre part, les projets d’exploration et d’exploitation de gaz

Voici un aperçu des recommandations d’Alerte Pétrole Rive-Sud: 1. Cesser immédiatement l’évaluation du projet Énergie-Est et de tout autre grand projet tant que la réforme de l’ONÉ n’est pas complétée. 2. Revoir le mandat de l’ONÉ en fonction de l’urgence climatique et faire en sorte que les évaluations autant stratégique que les évaluations de projets

Consultez le communiqué ici.

Consultez le Bilan 2016 Alerte Pétrole Rive-Sud.

Consultez le document ici.

Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate Alerte pétrole rive-sud est un mouvement citoyen qui s’intéresse à l’environnement et aux enjeux climatiques. Puisque les politiciens font des choix sur ces questions, nous trouvons important de faire connaître la position des candidats dans le contexte des élections partielles du 5 décembre, dans le comté de Marie-Victorin.

Cliquez ici pour consulter le rapport en version finale (PDF).

Cette loi officialiserait entre autres le droit des entreprises d’extraire du pétrole et du gaz classique ou de schiste dans toutes les régions du Québec, par fracturation hydraulique ou autrement, en accordant aux pétrolières et gazières titulaires de licences des droits prépondérants d’accès et en maintenant leur pouvoir d’exproprier les propriétaires qui refuseraient le forage

TOP