Le monstre pétrole

Il ne fait aucun doute que nous n’en sommes encore qu’aux premières hostilités de la part de ceux et celles qui voient leur rente pétrolière menacée. Déjà une pétition s’organise pour exiger du gouvernement canadien que le Québec soit privé des transferts de la péréquation. Il y aura encore une vague déferlante de propagande dans tous les médias pour faire croire à la population que le développement du pétrole des sables bitumineux peut se faire de façon propre et sécuritaire, que cette ressource nous apportera la richesse et qu’elle est un moyen pour effectuer la transition énergétique.

Même si la bataille contre Énergie Est et pour la transition énergétique et le contrôle du climat est loin d’être terminée, quelque chose est encourageant dans la réaction des alliés politiques des pétrolières au rapport de la CMM. C’est que la bête a été piquée. Elle sort de son mépris hautain et commence à s’agiter. Les sages paroles de Gandhi résonnent comme un baume face à ces gesticulations de riches sociopathes: «D’abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, ensuite ils vous combattent et enfin, vous gagnez». Pour que cette phrase reste vraie pour nous, il faudra toutefois travailler sans relâche, bander nos muscles et continuer de tirer ensemble dans la bonne direction.

Louise Morand
Comité vigilance hydrocarbures de L’Assomption le 30 janvier 2016


TOP